top of page

Nous vous accueillons lors de  notre atelier du mois d'avril 2024.

Partenariat avec le Centre Pompidou de Metz

Depuis janvier 2024, nous avons mis en place un partenariat avec le Centre Pompidou, qui organise des visites guidées privées pour tous nos membres, ainsi que des ateliers de Yoga et Danse Thérapie (sur place).

Pink Sugar

OCTOBRE ROSE

Grâce  à votre générosité (commerçants et habitants), nous avons pu récolter des fonds qui permettent de financer nos ateliers tout au long de l'année.

Nous vous sommes très reconnaissants de nous aider à nous développer afin de mieux vous soutenir.

Le cancer bouscule l’équilibre de vie et la foi en sa capacité à survivre. 

Par la maladie mais aussi par les traitements, le corps et le mental se trouvent tous deux chamboulés. Tout l’être n’est que perte de repères.

Alors, comment le YOGA peut-il aider ? Que peut-il apporter à une personne malade du cancer ?

Si la pratique d’un cours traditionnel de yoga requiert un état de santé mental et physique minimal, j’ai la conviction qu’une pratique adaptée peut aider toute personne à traverser l’épreuve de la maladie.

Cette conviction me vient de ma propre expérience en tant que professeur de yoga enseignant à des personnes atteintes de cancer, de sclérose en plaque, ou encore de dépression, mais aussi du témoignage d’enseignants du Yoga touchés par la maladie.

Bien sûr la pratique devra être adaptée, en devenant plus douce et à l’écoute des zones du corps et du mental meurtries. 

Tout en étant respectueuse de l’enseignement traditionnel du Athayoga, une séance de yoga permettra de :

~ remobiliser le corps (Aṣana)

~ permettre aux énergies de circuler (Prana)

~ procurer de la détente

~ être à l’écoute de son corps, la personne malade étant plus en hyper vigilance, dans une bataille contre la maladie et donc contre son corps

~ progresser sur des notions telles que l’acceptation de soi, la non-violence (ahimsa), la vérité, et le renoncement.

Concernant la non-violence, je citerai une enseignante de Yoga, Claudine Cornier, atteinte du cancer :

« Ahimsa, la non-violence, enseigne à ne pas développer de pensées intransigeantes et dévalorisantes envers soi-même, et à traverser les obstacles du corps avec lâcher prise en aimant ce qui est. »

C’est pourquoi nous pensons que la pratique douce du Yoga, ainsi que la relaxation, sont des alliés utiles pour toute personne combattant le cancer. 

Marie-Esther
"Yoga & Maladie"

bottom of page